24Nov

Longwen Chen soutiendra sa thèse intitulée « Etude expérimentale de la décharge couronne pour le traitement de l’air intérieur : COV et particules » le 13 décembre à 10h30 à l’amphithéâtre 030 du bâtiment 3 Pôle Montagne, juste à côté du LOCIE.

 
Le jury sera composé de Dominique Thomas (Professeur, Université de Lorraine, Rapporteur), Valérie Hequet(Professeur, IMT Atlantique, Rapporteur), Patrice Blondeau (Maître de Conférences (HDR), Université de La Rochelle, Examinateur), Pierre Guitton (Fondateur de la société TEQOYA, Invité), Evelyne Gonze (Professeur, Université Savoie Mont-Blanc, Directrice de thèse), Michel Ondarts (Maître de Conférences, Université Savoie Mont-Blanc, Encadrant de thèse).
 
Résumé de la thèse
 
La qualité de l’air intérieur est devenue une préoccupation de santé publique du fait notamment de l’augmentation du temps passé dans les environnements intérieurs et les espaces clos. L’objectif de ce travail est de développer des procédés mettant en œuvre la décharge couronne afin de traiter les polluants gazeux chimiques et particulaires dans l’air intérieur.
 
Le premier volet du travail concerne la dégradation des polluants gazeux chimiques présents en très faibles concentrations dans l’air intérieur. Le couplage d’une décharge couronne et d’un catalyseur est mis en œuvre pour dégrader du toluène dans des conditions représentatives de l’air intérieur. Cette étude démontre la très bonne efficacité de la décharge couronne vis-à-vis du toluène avec de faibles densités d’énergie. Elle identifie les conditions opératoires optimales et propose des mécanismes réactionnels suite à l’identification des principaux produits de réaction. Cependant, le plasma génère des espèces indésirables comme l’ozone et les oxydes d’azote qui doivent impérativement être détruits. Nous avons choisi d’adjoindre à la décharge couronne un catalyseur à base d’oxydes de métaux de transition (MnOx/Al2O3). Différents catalyseurs sont synthétisés puis modifiés par greffage d’agents modifiants. Leur efficacité vis-à-vis de l’ozone et des NOx est quantifiée en présence de différentes teneurs en vapeur d’eau.
 
Le deuxième volet concerne la collecte des particules par filtration électrostatique. Trois procédés sont étudiés ; ils associent un étage d’ionisation et un étage de collecte. L’ionisation est assurée soit par un électrofiltre fil-plaque soit par des aiguilles portées à un potentiel de quelques kilovolts. L’efficacité de collecte est mesurée dans la gamme de 10 nm à 20 µm en fonction de différents paramètres opératoires (tension, polarité, vitesse, paramètres géométriques, concentration en particules, humidité, etc.). Les aiguilles ont une efficacité légèrement inférieure à celle de l’électrofiltre mais présentent une très faible production de l’ozone et une consommation énergétique moindre. L’étude paramétrique permet de dimensionner, d’optimiser la géométrie du procédé et de définir les meilleures conditions de fonctionnement.
 
Mots clés : Qualité de l’Air intérieur, Décharge Couronne, Catalyse Hétérogène, Composés Organiques Volatils, Particules Fines.
 
Ph.D. thesis abstract
 
Indoor air quality has become a public health issue because of the increased time spent in indoor environments and confined spaces. The goal of this work is to develop processes using corona discharge to treat chemical gaseous and particulate pollutants in indoor air.
 
The first part of the work concerns the degradation of chemical gaseous pollutants present in very low concentrations in indoor air. The coupling of a corona discharge and a catalyst is implemented to degrade toluene under conditions representative of the indoor air. Tests were carried out under a range of operating and environmental conditions. This study demonstrates the very good efficiency of the corona discharge for toluene with very low specific density. Optimal operating conditions are identified and reaction mechanisms are proposed following the identification of the main reaction products. However, the generations of by-products, ozone and NOx, which can be hazardous compounds, have to be taken into account. The combination of corona discharge with catalysis seems as a promising way to ensure the suitability and the safety of non-thermal plasma as an indoor air cleaner. Different catalysts based on transition metal oxides (MnOx/Al2O3) are synthesized and then modified by grafting modifying agents. Their efficiency for ozone and NOx elimination is quantified in the presence of different water vapor contents.
 
The second part concerns the particle collection by electrostatic precipitation. Three processes are studied; they combine an ionization stage and a collection stage. The ionization is ensured either by a wire-plate electrostatic precipitator (ESP) or by needles brought to a potential of a few kilovolts. The collection efficiency is measured in the range of 10 nm to 20 μm according to different operating parameters (voltage, polarity, velocity, geometrical parameters, particle concentration, humidity, etc.). The needles have a slightly lower efficiency than the ESP but present a very low production of ozone and a lower energy consumption. The parametric study makes it possible to dimension, to optimize the geometry of the process and to define the best operatingconditions.
 
Key words: Indoor Air Quality, Corona Discharge, Heterogeneous Catalysis, Volatile Organic Compounds, Fine Particles.