Quoc-Bao Bui – Locie

Jeudi 24 novembre 2011 

Des mesures dynamiques in-situ sont des tests non-destructifs qui sont réalisés directement sur des structures réelles. Elles font partie de la famille des tests pour ausculter la santé des structures (« Structural Health Monitoring »), qui est utilisée avec une grande ampleur en France et dans le monde ces dernières années. 

Des applications des mesures dynamiques sont nombreuses. Par exemples : la surveillance de la capacité structurale des ouvrages importants ; la vérification de la vulnérabilité parasismique des structures qui ont été construites avant l’apparition des règles parasismiques ; l’auscultation de la capacité des structures après les séismes pour décider des interventions nécessaires ; l’étude du vrai comportement structural des ouvrages ; 

Dans le cadre de séminaire, une étude sur l’auscultation de la capacité parasismique d’un bâtiment de 21 étages à Guadeloupe sera présentée.

Dans la première étape, l’identification des caractéristiques dynamiques d’une structure réelle est mise en place. Il s’agit des fréquences propres, des déformées modales et des facteurs d’amortissement. En parallèle, une modélisation de la structure par des éléments finis est réalisée. Des résultats obtenus à partir des mesures in-situ sont utilisés pour calibrer le modèle numérique. Dans la deuxième étape, une fois que le modèle est validé, des sollicitions sismiques sont introduites au modèle pour ausculter sa capacité parasismique.