Jean-Louis Coutaz – IMEP-LAHC, Université de Savoie

Jeudi 22 janvier 2015

Résumé : L’infrarouge très lointain, correspondant aux fréquences électromagnétiques térahertz (THz), a longtemps été un domaine spectral difficilement exploré, à cause de l’absence de sources et détecteurs performants. Depuis une trentaine d’années, des méthodes optoélectroniques, suivies plus récemment par le développement nouveaux composants (lasers QCL, nanotransistors, microbolomètres, diodes UTC…) ont constitué des avancées technologiques qui facilitent les études dans le domaine THz et permettent aujourd’hui d’adresser de nombreuses applications. Ces dernières sont basées sur les propriétés d?interaction entre les ondes THz et la matière. Principalement, les ondes THz sondent la réponse de la structure complète des molécules et elles sont fortement absorbées par les molécules polaires et les charges libres dans la matière. Cet exposé présentera la physique de base de l’électromagnétisme THz, les techniques employées aujourd’hui et les nombreuses applications entrevues, en sécurité, biologie, médecine, environnement, télécoms, etc., et en particulier pour la mesure du taux d’humidité dans les matériaux.