01Sep

Bastian Okto Bangkit SENTOSA soutiendra sa thèse le Jeudi 27 septembre à 13h30 (la salle de la soutenance sera communiquée d’ici peu).

 

Intitulé de la thèse :  Caractérisation d’éléments structurels en béton armé par mesures dynamiques / Assessing the structural elements of reinforced concrete buildings by using dynamic measurements

 

Membres du jury :

  • M. Fabrice GATUINGT – Professeur des Universités, ENS Paris-Saclay, Rapporteur
  • M. Stéphane GRANGE –  Professeur des Universités, INSA de Lyon, Rapporteur
  • M. Jean-François DUBÉ – Professeur des Universités, Université de Montpellier, Examinateur
  • M. Olivier PLÉ – Professeur des Universités, Université Savoie Mont Blanc, Directeur de Thèse
  • M. Jean-Patrick PLASSIARD – Maitre de Conférences, Université Savoie Mont Blanc, Co-encadrant
  • M. Quoc-Bao BUI – Maitre de Conférences, Université Savoie Mont Blanc, Co-encadrant

 

Résumé de thèse :

 

Les applications de mesure dynamiques sur les bâtiments existants sont nombreuses : vérification de la vulnérabilité sismique des structures, auscultation de la capacité des structures en situation post-sismique ou après des modifications de voisinage. Les mesures dynamiques sont utilisées pour caractériser le comportement global des structures qui est lié, à l’échelle locale, aux comportements d’éléments de structure. Le travail c’est concentré sur l’étude des relations entre les endommagements des éléments de structure en béton armé (poutres, poteaux et connexions) et la diminution des fréquences naturelles des mêmes structures.

Des portiques en béton armé en forme de H et de T ont été fabriqués et testés en laboratoire sous chargements quasi-statiques cycliques. Les déplacements des structures ont été déterminés, simultanément, à l’aide de capteurs de déplacement et d’analyse d’images. Après chaque cycle de chargement / déchargement, des mesures dynamiques ont été effectuées à l’aide d’accéléromètres. Une modélisation multifibres a été développée pour simuler les résultats expérimentaux. Par la suite, des méthodes analytiques, ont été également développées pour quantifier l’état d’endommagements des structures à l’échelle locale et à l’échelle globale. L’introduction des facteurs de rigidité au niveau des connections nous a permis de mieux approcher l’endommagement à l’échelle locale. La diminution des fréquences propres est exploitée à l’aide d’une analyse de Rayleigh et validée par des résultats expérimentaux. Enfin, un indicateur global d’endommagement est déterminé à chaque cycle de sollicitations. Tous ces résultats analytiques sont utilisés pour corréler les comportements locaux aux comportements globaux des structures en béton armé. Cette approche peut-être utiliser comme outil d’évaluation des structures et être étendu à l’échelle d’un bâtiment.

 

Mots-clés : mesures dynamiques, béton armé, auscultation, endommagement