Carolina FLORES a soutenu le 11 juillet 2014 à 10H15 sa thèse de doctorat, intitulée :

« Étude des transferts de masse et de chaleur au sein d’un absorbeur eau/bromure de lithium« 

La soutenance aura lieu en salle des conseils, bâtiment Chartreuse sur le site de l’Université de Savoie.

.

Résumé

Les machines à absorption LiBr/H2O, appliquées aux systèmes de rafraîchissement par compression chimique présentent des avantages et des inconvénients à l’heure de leur intégration dans des bâtiments de basse consommation. Grandes tailles et coûts de mise en œuvre élevés les rendent peu attractives.

Le développement de modules évapo-absorbeur et desorb-condenseur compacts et multifonctionnels, utilisant des échangeurs à film ruisselants couplés peuvent être une solution pour réduire les coûts de mise en œuvre, et augmenter la compacité et le rendement global du processus d’absorption.

L’étude se centre autour de l’absorption de la vapeur d’eau à basse pression au sein d’un film de bromure de lithium qui ruisselle sur des échangeurs à plaques verticales. Les objectifs de la thèse sont le développement d’un modèle théorique simple décrivant le transfert de chaleur et de masse et sa validation à l’aide d’expériences de référence.

Le modèle analytique est construit à l’aide des méthodes intégrales mettant en ouvre un écoulement laminaire établit à l’entrée de l’absorbeur et des conditions de saturation à l’interface Nous avons résolu le problème couplé de transfert de masse et de chaleur en prenant en compte couches limites thermiques et diffusives. Une représentation adimensionnelle des transferts à l’aide des nombres de Nusselt et de Sherwood en fonction du nombre de Graetz permet de décrire de manière générale les différentes zones thermiques et diffusives. Les variations de la température et la concentration à l’interface sont prises en compte, en considérant la linéarité des équations de transfert et, en appliquant la théorie des perturbations.

Un banc d’essais a été spécifiquement développé pour l’étude de l’absorption de vapeur sur des films ruisselants de bromure de lithium à basse Reynolds (Re < 500). Il permet de fixer l’état de la solution LiBr à l’entrée (température, concentration et débit) ainsi que les conditions aux limites (pression de vapeur, condition adiabatique ou de température imposée à la paroi verticale). Différentes géométries de plaque sont comparées aux résultats du model en vu de quantifier l’impact des effets de bord et des instabilités.

Mots-clés : Machine à absorption LiBr/H2O, échangeur à film ruisselant, transfert couplé de masse et chaleur, méthode intégrale, théorie des perturbations,  

JURY

M. Benoît STUTZ, LOCIE, Université de Savoie, Directeur de thèse.

M. Yilin FAN, LTN – Nantes, Codirecteur de thèse.

M. Laurent FALK, LRGP-Nancy, Rapporteur.

M. Carlos INFANTE-FEREIRA, University of Technology Delft, Rapporteur.

M. Marc CLAUSSE, ESIEE Paris, Examinateur.

M. Philippe HABERSCHILL, CETHIL – INSA Lyon, Examinateur.