Marie SWIATEK qui soutiendra le 6 novembre 2015

 «Etude des phénomènes de convection et de stratification thermique dans une cavité inclinée et chauffée au milieu – Application aux capteurs solaires auto stockeurs».
     

La soutenance aura lieu à 13h30 en salle des conseils, au deuxième étage du bâtiment Chartreuse.

Résumé

La réglementation thermique sur les bâtiments en France impose le recours aux énergies renouvelables. L’énergie solaire, à la fois thermique et photovoltaïque, présente un grand potentiel en termes de disponibilité. Néanmoins, du fait de son caractère intermittent, des systèmes de stockage associés sont nécessaires. Pour ce qui est des systèmes solaires thermiques, les capteurs solaires intégrant le stockage (CSIS) ont pour avantages une grande simplicité ainsi que des coûts réduits comparés à des systèmes plus classiques. Ils permettent également d’éviter la problématique de la mise en place du stockage, les rendant ainsi adaptés à la rénovation énergétique.

Le présent travail de thèse étudie les phénomènes de convection naturelle dans une cavité fermée à haut rapport de forme (H/L = 13) représentant le réservoir de stockage d’un CSIS. Dans un premier temps, un état de l’art des systèmes existants ainsi qu’une étude bibliographique de l’étude de ces systèmes et des phénomènes s’y déroulant sont réalisés. Il y est mis en évidence l’importance de la stratification des températures au sein du réservoir pour l’amélioration des performances globales du système. Dans un second temps, une étude expérimentale de la cavité est effectuée pour la compréhension des écoulements liés à la mise en place d’une stratification thermique satisfaisante, ainsi que des paramètres pouvant l’influencer. Dans cette étude, une plaque de stratification est ajoutée à l’intérieur de la cavité pour canaliser le fluide chaud ascendant, limitant ainsi le brassage. La zone de chauffe représentant l’échange entre la boucle solaire et le réservoir est placée au milieu de la face supérieure du système, résultant en une bonne stratification. Un écoulement inverse est observé au niveau de la sortie de ce canal. Ce phénomène est principalement responsable de l’écart de température obtenu entre le haut et le bas du système. Une étude numérique CFD du système a donc été conduite pour étudier l’influence de différents paramètres sur le comportement thermique et de l’écoulement. La diminution de l’écoulement inverse permet une meilleure circulation du fluide dans la globalité du système. Afin de déterminer si la stratification thermique observée dans le système de stockage conduit à une performance énergétique annuelle satisfaisante du capteur auto-stockeur, une modélisation nodale a été effectuée. Différents paramètres tels que la position de la zone d’échange entre le collecteur et le réservoir de stockage, ou encore l’épaisseur de l’isolant ont été étudiés pour quantifier leur influence sur les performances du système complet.

JURY

LASSUE Stéphane  

SAURY Didier

KUZNIK Frédéric                                                                          

GIROUX-JULIEN Stéphanie

FRAISSE Gilles                                        

PAILHA Mickaël