Zakaria MOUKITE a soutenu le jeudi 12 septembre  2013 a 10H sa thèse de doctorat, intitulée :

 » En quoi l’Ingénierie peut-elle être une clé de pilotage de projets d’Audits, de diagnostic du Parc Immobilier existant pour les décideurs des Collectivités Territoriales ? « 

La soutenance aura lieu en salle des conseils, au deuxième étage du bâtiment Chartreuse.

.

 
 

Résumé

Les collectivités territoriales sont en pleine mutation. L’Etat se désengage de plus en plus, avec des échéances inscrites, et de fait les Elus locaux cantonnés, jusqu’ici à des fonctions régaliennes, sont contraints à la mutation avec de nouvelles compétences multiples à gérer, pointues, à fortes responsabilités et implications. L’Elu du 21éme siècle est contraint, pour se maintenir, d’agir comme un chef d’entreprise, et de ce fait 2 alternatives s’offrent à lui : Sous-traiter ces expertises à l’extérieur, avec leurs avantages et leurs contraintes ou sous-traiter en interne, avec création de Pôles ou Directions dédiés, avec des experts locaux, à proximité, moins onéreux, noyés dans un budget fonctionnement et surtout flexible. L’ingénieur, dès lors peut se concrétiser dans son métier, en Collectivités Territoriales, exercer ainsi comme dans le Privé, user de son ingéniosité, de sa compétence, de sa force de proposition, de sa veille pour faciliter la visibilité au Maire, dans ses choix, à différentes phases d’avancement d’un projet commandé par ses soins, et lui permettre de prendre la bonne décision en phase avec ses engagements électoraux. Ce contexte, brièvement décrit, positionne la question de fond de mon travail de recherche, à savoir, quels sont les outils scientifiques et techniques les plus adaptés à la demande des décideurs des collectivités territoriales. Cela sous-entend de s’intéresser aux processus de conduite d’opération depuis l’intention de construire jusqu’à la fin de vie des ouvrages en passant par leur exploitation, en caractérisant les étapes de prise de décision et en portant une attention particulière aux incertitudes qui étayent les différentes étapes de la vie d’un ouvrage et qui conditionneront ces décisions.

JURY

Pr Ahmed MEZRHAB, Professeur, Université d’Oujda                                  
Mr Nguyen Dang TUAN , directeur de l’École polytechnique de Montréal
Pr Aude POMMERET , Professeur, Université de Savoie
Pr Khaldoun ZREIK, Professeur, Université de Paris 8
Gérard SAUCE, Maitre de conférences HDR, Université de Savoie
Catherine Buhé, Maitre de conférences, Université de Savoie