Fredy Huaylla-Roque a soutenu sa thèse le lundi 25 septembre 2017. Sa thèse a pour titre : Stockage d’énergie solaire par absorption : expérimentation et modélisation du procédé.

 

Résumé

Une précédente étude a permis d’étudier le procédé d’un point de vue théorique et pratique. Une étude numérique a été menée pour quantifier les potentialités énergétiques du procédé, ses performances et ses limites. Un prototype de démonstration a été conçu, construit et expérimenté et a démontré la faisabilité du concept envisagé. Il a également permis de mettre en évidence des contraintes qu’il convient maintenant de surmonter afin de rendre le procédé utilisable. Une étude plus poussée devra être menée au niveau des échangeurs mis en jeu dans le procédé. Ces échangeurs-réacteurs mettent en jeu des phénomènes de transfert de chaleur, de masse et des phénomènes de sorption à basse pression. Les corrélations existantes ne permettent cependant pas de dimensionner et d’optimiser leur fonctionnement, qui influe de façon importante sur l’efficacité globale du système. Il conviendra donc d’étudier expérimentalement de nouvelles configurations d’échangeurs et d’en évaluer les performances,sur un banc expérimental dédié à leur caractérisation dans les conditions de fonctionnement spécifiques au système de stockage. Par ailleurs, d’autres couples réactifs que ceux déjà testés peuvent être envisagés. Cette étude de couples possibles sera menée par d’autres laboratoires partenaires du projet. Une fois qu’un couple intéressant sera mis en évidence par leurs études locales, il conviendra de mettre en œuvre expérimentalement ce couple dans le procédé global et d’en évaluer ainsi les performances réelles. Cette mise en œuvre se fera sur le prototype déjà existant, qui devra également être amélioré suite aux résultats obtenus sur l’optimisation préalable des échangeurs.